Compte-rendu de
l’Assemblée
Générale
Ordinaire
du 18 janvier
2020


Ce samedi 18 janvier 2020 s’est tenue, au 77 rue des Archives à Paris, l’Assemblée générale ordinaire de l’association Le déni, ça suffit ! - 20 personnes étaient présentes pour l’occasion.



Le président de l’association, Stephan, dressa le bilan de l’année passée. Une année de cogitation, de transformation, car comme chacun le sait ce qui était un collectif d’associations est devenu une association à proprement parler. Qui dit nouvelle association, dit nouvelles mises en places, nouvelles organisations.

Plusieurs projets sont en prévision pour les temps à venir. Avec la participation à des colloques notamment, pour partager et faire connaitre l’association. Avec l’idée aussi d’inventer des façons de faire circuler la parole avec des « boites à paroles », sortes d’installations sonores pour engendrer des formes de communication entre les premiers concernés : les enfants. Cette idée est très liée à la proposition de travailler avec le son, avec divers modes d’enregistrements, avec cette forme de média qui possède une juste distance entre protection de l’anonymat et relation engagée. Au fond, l’important avec Le déni, ça suffit ! ça semble être d’insuffler une dynamique de respect, d’attachement et de regard des uns envers les  autres. De participer à créer des anti-poisons aux dénis qui entourent plusieurs formes de violences, notamment entre adultes et enfants. Aussi, l’association souhaite s’impliquer sur le terrain aux côtés d’enfants et d’accompagnateurs, en gardant en tête qu’il vaut mieux être jardinier plutôt que pompier.

Ensuite, Pierre présenta le nouveau site internet. Ce dernier sert de support à l’organisation collective de l’association et de présentation de ses différentes activités. Différentes rubriques sont présentes : découvrir - lieu d’exploration critique à propos du dénis en élaboration permanente, adhérer - lié à l’administration et aux cotisations, communiquer - pour échanger facilement au sein de l’association, partager - en guise « d’auto-média », se rencontrer - autour des soirées et la dernière  . , ! - qui fait le lien entre les différents projets menés par l’association.




Anne, secrétaire de l’association, ajouta quelques mots sur l’actualité lié au sujet de l’association. Les dénis qui accompagnent et aggravent ces violences ne sont  évidemment plus les mêmes qu’il y a 5 ans. De nombreuses affaires font presse et donnent voix à ce sujet, d’où l’importance de s’engager à l’échelle de notre association. Aliette, trésorière de l’association, ajouta, à son tour, en rappelant la question centrale de l’association : Quelles sont nos responsabilités de témoins à quelques titres que ce soit ? et nous rappelle au sujet de la priorité à donner au respect des enfants comme sujets : enfant respecté = adulte respectueux.

Stéphan remercia vivement les personnes présentes à cette assemblée générale. C’est grâce et avec le soutien et l’engagement des membres de l’association que cette dernière prend forme !


Un vote lié aux bilans et perspectives de l’association fut ouvert. Personne ne vota contre et le vote pour fut émis à l’unanimité. L’assemblée générale ordinaire fut close et la soirée « De la place à la parole » débuta.



Ps. Retrouvez la captation vidéo de cette soirée dans la rubrique se rencontrer, en haut à droite de cette page, dès début février. Et à nouveau, merci beaucoup aux présents et présentes à cette Assemblée générale ordinaire du déni, ça suffit ! qui ouvre cette année 2020 avec énergie et envie !

rencontres et soirées à venir


...


...

rencontres et soirées passées



18 janvier 2020